CPF : Compte Personnel de Formation

Le CPF (Compte Personnel de Formation) permet à toute personne, salariée ou demandeur d’emploi, de suivre, à son initiative, une action de formation. Il accompagne son titulaire dès l’entrée dans la vie professionnelle, tout au long de sa carrière jusqu’à son départ en retraite.

 

Comment demander une prise en charge pour financer une formation en anglais, espagnol, Italien, allemand ou russe

 Le CPF est utile aux entreprises car elles peuvent former leurs salariés en s’appuyant sur leurs CPF (avec leurs accords).

Lorsque le salarié(e) souhaite utiliser son compte personnel de formation hors temps de travail, le salarié n’a pas besoin de demander une autorisation à l’employeur. Il peut utiliser de lui même en toute liberté son compte.

Lorsque le salarié souhaite utiliser son compte personnel de formation pendant son temps de travail, l’autorisation de l’employeur est obligatoire à la fois sur le calendrier et sur le choix de la formation. Des dispositions particulières sont liées à la durée de la formation.

 

Toutes les formations proposées par ALTAE  sont des formations certifiées et validées par tests tels TOEIC ou BRIGHT et ce quelque soit la langue : Anglais, Allemand, Espagnol, Italien, FLE, Russe, etc …

 

Pour connaitre le solde de votre CPF et DIF connectez-vous sur le lien ci-dessous et vous connaîtrez le montant TTC de votre CPF.

https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/

 

Vous pourrez utiliser l’ensemble du montant ou une partie seulement de votre CPF pour financer votre formation.

Prenez alors contact avec nous afin que nous puissions vous proposer une formation.

Nous nous tenons à votre disposition pour vous aider dans toutes vos démarches

 

Financement de la formation en anglais, espagnol, italien, allemand ou Russe via le CPA, le CEC, le CPF et le C2P 

 Quelques explications sur ces diverses abréviations

 - Le CPA ou Compte Personnel d’Activité

- Le CPF ou Compte Personnel de Formation

- Le CEC ou Compte d’Engagement Citoyen

- Le C2P ou Compte Professionnel de Prévention

- Le DIF ou Droit Individuel de la Formation

 

Quels sont les droits inscrits sur le CPA ?

Le Compte Personnel d’Activité regroupe :

- Le Compte Personnel de Formation (CPF)

- Le Compte d’Engagement Citoyen (CEC).

- Le Compte Professionnel de Prévention (C2P)

Ils s’articulent entre eux mais des modalités de mise en œuvre sont prévues pour chacun de ces dispositifs.
Les droits inscrits sur le compte, y compris en cas de départ du titulaire à l’étranger, demeurent acquis jusqu’à leur utilisation ou à la fermeture du compte.

 

Qui est concerné par le CPA ?

Toute personne âgée d’au moins 16 ans se trouvant dans l’une des situations suivantes :

  • occupant un emploi (y compris lorsqu’elle est titulaire d’un contrat de travail de droit français et qu’elle exerce son activité à l’étranger). Le CPA est ouvert dès 15 ans pour le jeune qui signe un contrat d’apprentissage,
  • à la recherche d’un emploi ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle,
  • accueillie dans un établissement et service d’aide par le travail,
  • ayant fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite.

Le compte est fermé à la date du décès de la personne.

A compter de la date à laquelle son titulaire a fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, le CPA cesse d’être alimenté et ne peut plus être utilisé (il existe des exceptions pour le CEC).

Le CPA concerne aussi les agents publics, titulaires ou agents contractuels, agents des chambres de commerce et d’industrie, des chambres de métiers et de l’artisanat et des chambres d’agriculture (et les travailleurs indépendants).

Qui est concerné par le CEC ?

Le Compte d’Engagement Citoyen recense les activités bénévoles ou de volontariat de son titulaire. Il permet d’acquérir :

  • Des heures inscrites sur le compte personnel de formation à raison de l’exercice de ces activités
  • Des jours de congés destinés à l’exercice de ces activités.

Les activités bénévoles ou de volontariat permettant d’acquérir des droits sur le CPF (comptabilisés en euros) sont listées à l’article L5151-9 du code du travail.
Pour chacune d’elle, la durée spécifique a été fixée pour permettre l’acquisition de 240 euros sur le compte personnel de formation (dans la limite d’un plafond de 720 heures). Par ailleurs, elles doivent être déclarées à la Caisse des dépôts et consignations.

Il s’applique aussi pour l’activité de maître d’apprentissage.

Au 1er janvier 2019, suite à l’entrée en vigueur de la loi « avenir professionnel » et à la monétisation du CPF, les heures acquises au 31 décembre 2018 ont été converties en euros à raison de 12 euros par heure.

Les droits acquis au titre de l’engagement citoyen sont mobilisés après utilisation des droits acquis dans le cadre du CPF.

Les actions de formation destinées à permettre aux bénévoles, aux volontaires en service civique et aux sapeurs-pompiers volontaires d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de leurs missions sont éligibles au CPF. Cependant seuls les droits acquis au titre du CEC peuvent financer ces actions.

Le financement des droits acquis au titre de l’engagement citoyen est assuré par :

  • l’Etat
  • la commune
  • l’établissement public chargé de la gestion de la réserve sanitaire
  • l’autorité de gestion du sapeur-pompier volontaire, soit l’Etat, le service d’incendie et de secours, la commune ou l’établissement public de coopération intercommunale.

 

Qui est concerné par le C2P ?

Le compte professionnel de prévention (C2P) est ouvert à chaque travailleur exposé à un ou plusieurs facteurs de pénibilité au-delà de seuils d’exposition (définis par décret), après application des mesures de protection collective et individuelle. Les droits constitués sur le compte lui restent acquis jusqu’à leur liquidation ou à son admission à la retraite.

Les points acquis peuvent être utilisés pour :

- financer une formation professionnelle dans le cadre du CPF

- financer une réduction du temps de travail

- majorer la durée d’assurance vieillesse.

Lorsque le titulaire du C2P décide de mobiliser tout ou partie des points inscrits sur le compte pour se former, ces points sont convertis en droits à la formation pour abonder son CPF. Le salarié doit effectuer sa demande d’utilisation des points auprès de la caisse chargée de la liquidation des pensions de retraite de base du régime général dans le ressort de laquelle se trouve sa résidence.

Qui est concerné par le DIF ?

Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF). Les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du DIF. Ils doivent les intégrer au CPF avant le 31 décembre 2020 pour les conserver.

En conséquence toutes les heures non utilisées du DIF seront perdues si elles n’ont pas été utilisées avant le 31/12/2020.

 

Pour tout renseignement complémentaire, nous contacter au 07.69.79.64.55 ou par mail info at altae.fr